COVID-19
COVID-19

PFE. Une approche basée sur les langages fonctionnels pour la sélection de composants logiciels

ESI > Articles > Non classé > PFE. Une approche basée sur les langages fonctionnels pour la sélection de composants logiciels

Une approche basée sur les langages fonctionnels pour la sélection de composants logiciels

 

Les composants logiciels sont des entités logicielles permettant de construire des logiciels par l’assemblage de ces entités. Le génie logiciel basé sur les composants (GLBC) est l’ensemble des activités, processus et outils relatifs à cette activité (développement sur la base de composants).

Le GLVC présente plusieurs avantages tels qu’une réutilisation accrue, une optimisation des coûts et une externalisation de certaines parties du développement. Toutefois, le GLBC n’est pas sans risques : un des plus grands défis du GLBC est de pouvoir effectuer une sélection de qualité des composants car si cette sélection est mauvaise, c’est tout le système à assembler qui s’en compromettrait.

Plusieurs approches ont été proposées pour la sélection de composants. Ce sujet concerne une approche nouvelle et pragmatique basés sur les langages fonctionnels.

Contrairement aux paradigmes objet ou procédural, le paradigme fonctionnel évite toute manipulation d’état et est basé uniquement sur les fonctions.

Le travail est composé des étapes suivantes :

1- Un état de l’art sur le GLBC et la sélection de composants

2- Un état de l’art sur les paradigmes de programmation et la programmation fonctionnelle

3- La conception du système

4- La création d’une base de données de tests en XML

5- La réalisation du système dans un langage fonctionnel.

Les outils suivants seront utilisés :

1- Visual Studio 2010

2- Le langage F# (2.0)

3- Un éditeur XML

 

Pour plus de détails, contacter Mr Mostefai Mohammed Amine ([email protected] )

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR