COVID-19
COVID-19

Le Sort d’un Beau Garçon par TORCHIAT Yahia

ESI > Articles > Non classé > Le Sort d’un Beau Garçon par TORCHIAT Yahia

  

Le Sort d’un Beau Garçon

 

Un artiste peintre exerçant sa profession par amour cherche à peindre

Un plus  beau garçon du monde.

Après une longue aventure, allant de ville en ville, il rencontre enfin une dame avec un bébé  tellement ravissant et charmant qu’il s’est dit : il n’y a pas plus beau que cet enfant.

Chère Madame, avec tout le respect que je vous dois, je vous demanderai de bien vouloir m’accorder un instant, le temps de faire le portrait de votre enfant.

 

La Dame, très compréhensive et ne voyant pas d’inconvénient a même

Eprouvé le plaisir de lui exaucer son vœu.

Quelques décennies plus tard, il décide  d’en faire un autre sur l’un des garçons le plus laid du monde. Au cours de ses recherches, il rencontre

Un vieux usé, au teint blafard, mine ridée, tellement désagréable à voir qu’il l’a qualifié de plus moche.

Ayant réussi à l’amadouer, il l’a emmené dans son laboratoire pour le peindre.

Juste au moment où il allait faire sa première esquisse, le peintre  s’est  étonné de

Voir le vieux en  train de pleurer.

 

Le peintre lui demande : Pourquoi pleurez-vous ainsi ? 

-C’est parce que  le charmant petit garçon qui figure sur le tableau d’en face : C’était moi quand j’étais petit.

 

  Cette histoire m’a été racontée par mon père quand  j’étais tout enfant.

A l’époque  où nous n’avions pas d’électricité, de poste- Radio ni téléviseur :

On se contentait de la lumière des bougies et l’on vivait du fruit de notre mère

 « La terre » quand on a le ventre creux  (sur tout en hiver) chaque soir nos

Parents nous  racontaient des histoires autour d’un même feu et ce, dans le but de nous former et nous faire oublier la faim.

Par TORCHIAT Yahia

Mendiant de la paix

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR