COVID-19
COVID-19

Conférence mondiale des jeunes leaders et entrepreneurs

ESI > Articles > Non classé > Conférence mondiale des jeunes leaders et entrepreneurs

Les travaux de la conférence se dérouleront du 13 au 15 septembre à Tampere en Finlande. La manifestation permettra à  550 jeunes entrepreneurs d’échanger leurs expériences dans le domaine de l’entreprenariat.  


Une invitation pour participer aux travaux de la Conférence mondiale des jeunes leaders et entrepreneurs a été adressée à l’Algérie par l’ONG World network of young leaders and entrepreneurs (Wnyle). 


Le ministère de la PME/PMI, qui a reçu cette invitation, l’a transmise à son tour à la prestigieuse école supérieure d’informatique d’Oued-Smar, dont des étudiants ont eu la chance d’acquérir une formation en entreprenariat. Ceci leur permettrait de prendre part aux travaux pour faire part de l’expérience de l’Algérie dans le domaine. L’objectif de cette conférence qui se déroulera du 13 au 15 septembre prochain à Tampere en Finlande, est “de faire connaître les jeunes talents du monde entier et de permettre aux participants de s’inspirer de l’initiative entrepreneuriale de plus de 550 jeunes”. Le réseau mondial de jeunes leaders et entrepreneurs Wnyle prend en charge la participation de ces jeunes qui sont appelés à prendre “la relève” un jour. 
La présence à cet espace mondial est une bonne opportunité pour les jeunes entrepreneurs algériens qui auront l’occasion de découvrir les expériences des autres pays et d’en tirer profit. Une expérience dont ils ont grandement besoin car le concept de l’entreprenariat est un nouveau concept que les étudiants algériens ont découvert au courant de l’année universitaire écoulée. Des écoles nationales supérieures ont, en effet, décidé de suivre cette tendance en vogue de formation à l’entreprenariat des futurs ingénieurs. Une façon de mieux motiver l’étudiant et de le préparer à la vie professionnelle en lui faisant découvrir qu’il n’est nullement impossible pour un jeune diplômé et sans expérience de lancer son propre projet et de le diriger lui-même. Le mieux c’est qu’il en profite tout en étant étudiant en fin de cursus universitaire. 
En effet, une Formation ingénieur entrepreneur FIE a été lancée en collaboration avec l’Institut des sciences appliquées de Lyon, en vue d’initier les futurs ingénieurs des grandes écoles aux rudiments de l’entrepreneuriat pour leur permettre de créer leurs propres entreprises innovantes. De nombreuses grandes écoles ont été séduites par cette nouvelle formule de formation à l’image de l’École supérieure d’informatique et celle des travaux publics de Kouba. Le coup d’envoi officiel de la FIE a été donné au mois de février dernier au niveau de quatre grandes écoles de renom : ENSTP (travaux publics), ESI (informatique), EHEC (Hautes études commerciales), ENP (Polytechnique). Les postulants ont été nombreux mais une sélection sévère  devant un jury a permis de les départager. La formation n’a pas été de tout repos pour les lauréats qui ont commencé un programme très chargé. Il se composait de pas moins de 26 enseignements totalisant 200 heures d’apprentissage méthodologique et un volume comparable (200 à 250 heures) d’accompagnement personnalisé et quelque 500 à 800 heures de travail personnel fourni par l’étudiant. La formation qui s’achève par la rédaction de mémos est sanctionnée par un certificat d’entreprenariat.

Source http://www.liberte-algerie.com/actualite/l-experience-algerienne-au-menu-conference-mondiale-des-jeunes-leaders-et-entrepreneurs-183117

 

 

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR