COVID-19
COVID-19

La toxicomanie

ESI > Articles > La toxicomanie

Plus vite vers une fin tragique 

Le vingt six juillet est la journée mondiale de la lutte contre la drogue selon la stratégie  générale des Nations Unies pour la célébration de cette journée. L’Algérie est à la tête des pays œuvrant à lutter contre ce phénomène cauchemardesque qui est à l’origine des tares sociétales et sème le malheur là où il s’installe, ainsi qu’une incontournable fin mélancolique et dramatique pour sa victime.

 
Notre curiosité à connaitre les avis de nos étudiants sur cette question et la volonté de les sensibiliser, nous a motivé à faire une tournée à l’ESI. 
Nous avons rencontré l’étudiante (K.T) qui a rejeté fermement la consommation de l’alcool et de la drogue chez les étudiants car ils sont conscients des risques désastreux qu’elle puisse engendrer et remet en cause le niveau d’instruction et aussi l’entourage de l’individu qui sont des facteurs de la toxicomanie. Quant à (K.H) employée à l’ESI a assuré que ce fléau atteint toutes les franges de la société notamment celle juvénile sur laquelle on compte dans l’avenir, « La drogue est la cause principale des attitudes indignes dont souffre plusieurs familles aujourd’hui, car les toxicomanes sont des personnes sans conscience qui réagissent violemment et finissent par commettre des crimes dans la société » d’ajouter notre interlocutrice. 
Concernant (N.Y) aussi employée à l’Ecole, trouve que la façon optimale de lutter contre la toxicomanie est d’assurer une bonne médiatisation dans le milieu des jeunes en lançant des compagnes médiatiques avant qu’ils s’approchent à la drogue, a signalé, par ailleurs, cette dernière le rôle important dont jouent les associations dans la sensibilisation de la société et cite à titre d’exemple l’Organisation Nationale des Associations de Protection des Jeunes sous la présidence de M. Abdelkrim ABIDAT créatrice du premier « Psycho-Bus »  qui s’occupe des préoccupations psychologiques des jeunes.  
La drogue,  ce cercle vicieux illicite dans l’Islam et contraire à la morale que nul n’est à l’abri, est une substance qui conduit son sujet vers la toxicomanie en passant par des anomalies psychologiques et finira par se suicider. 
Dieu le tout puissant nous a averti dans son verset : « Et ne vous jeter pas par vos propres mains dans la destruction », Sourate El-Bakara (195), ainsi que notre prophète (QPSSL) dans son Hadith: « La darar wala dirar » ou « ne pas nuire et ne pas accepter aucun préjudice » 
We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR